Accueil

Coup de coeur du mois d'août

Chaque mois, retrouvez le coup de coeur de nos membres UCF !

Partagez avec nous vos coups de coeur, que ce soit un livre, un texte, un film, un podcast, une exposition, et nous le publierons sur notre site ! Vous pouvez commander un imprimé de cette liste de coups de coeur à tout moment en nous envoyant un email


COUP DE COEUR DU MOIS D'AOÛT

Coup de cœur d'Irène Collaud :

La petite fille de Monsieur Linh, Philippe Claudel
_Monsieur Linh est un vieil homme, qui a fui son pays en guerre avec une valise contenant quelques vêtements, un peu de terre de son pays et une photographie. Il porte dans ses bras un nourrisson, c’est sa petite-fille dont les parents sont morts. Après un long voyage en bateau, il débarque dans une ville froide et grise et s’installe dans un dortoir avec d’autres réfugiés. Il ne lui reste plus rien, et ne vit que pour sa petite-fille. Contre toute attente, il va se faire un ami. Monsieur Bark, un vétéran de guerre ayant servi sans son pays natal, vient de perdre sa femme…

L’auteur aborde à travers ce roman les thèmes universels de l’amitié et de la compassion, le tout avec une grande pudeur et délicatesse. Un petit bijou de roman, beaucoup trop court !

publié le 2 août 2022


COUP DE COEUR DU MOIS DE JUILLET

Coup de cœur de Paulette Schulé :

Sœurs Chocolat, Catherine Velle

_Un livre facile à lire, et pourtant très intéressant : il nous fait vivre la réalité de Religieuses qui doivent trouver des sources de financement pour continuer leurs engagements. Après avoir fait connaissance avec les « anciennes » et la Mère Abesse, nous découvrons la vie de tous les jours d’un groupe sympathique de femmes à L’Abbaye de Saint-Julien-du-Vaste-Monde. Deux ou trois religieuses sont plongées dans la création de nouvelles plaques de chocolat et dans la responsabilité du succès pour les ventes.

Depuis des années, ces Sœurs Chocolat sont en contact avec des cultivateurs-trices dans les montagnes colombiennes et se rendent dans ce magnifique pays pour négocier les achats de fèves de cacao. Hélas les deux Sœurs Chocolat, responsables des achats, mais très âgées, ne peuvent plus voyager. Sur décision de la Communauté, c’est avec Sœurs Anne « une ancienne, encore jeune » et Jasmine novice depuis peu de temps que nous partons en Colombie. Nos deux Sœurs Chocolat doivent apprendre à vivre ce voyage en sororité et solidarité, ce n’est pas si simple.  De plus, pratiquement rien ne se déroule selon le plan reçu au départ : de belles rencontres, c’est certain, mais aussi des imprévus incroyables, des risques à prendre, des personnes malveillantes ou malhonnêtes et des problèmes de santé sont sur leur route.

A vous maintenant de partager ces aventures et de voir une fois de plus combien des femmes sont extraordinaires et dynamiques pour trouver des solutions, ne pas se décourager et rentrer à L’Abbaye avec de nouveaux projets qui enchantent chacune.

publié le 5 juillet 2022


COUP DE COEUR DU MOIS DE JUIN

Coup de cœur d'Emmanuelle Ryser :

La carte postale, Anne Berest
_« La carte postale est arrivée dans notre boîte aux lettres au milieu des traditionnelles cartes de vœux. Elle n’était pas signée, l’auteur avait voulu rester anonyme. Il y avait l’opéra Garnier d’un côté, et de l’autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et de son oncle, morts à Auschwitz en 1942. Vingt ans plus tard, j’ai décidé de savoir qui nous avait envoyé cette carte postale, en explorant toutes les hypothèses qui s’ouvraient à moi. » C’est une enquête vertigineuse à laquelle l’auteure nous convie : de la Russie à la France, en passant par la Pologne et la Palestine, nous faisons connaissance de sa famille, personnages attachants dont l’histoire rencontre malheureusement la grande Histoire. Des dialogues entre l’auteure et sa mère ponctuent le récit, des documents anciens refont surface, la lecture est aussi haletante que passionnante. Noémie, morte à Auschwitz, voulait devenir écrivaine. Anne et sa sœur Claire le sont toutes deux devenues. Il y a quelques années, elles avaient co-signé le livre Gabriële, en hommage à leur arrière-grand-mère Gabrièle Buffet-Picabia, figure centrale à nouveau de La carte postale.
Grasset, 2021, 502 pages mais pas une de trop.

publié le 6 juin 2022


COUP DE COEUR DU MOIS DE MAI

Coup de cœur de Suzanne Fustier :

_Les lettres d’Esther, Cécile Pivot

Le titre m’avait attirée: à qui donc Esther envoyait-elle ses lettres ? 

Esther est libraire, son père avec qui elle entretenait une correspondance, est décédé. En son souvenir, elle propose d’ouvrir un atelier d’écriture épistolaire. Cinq personnes s’intéressent à cette démarche et répondent. Chacune avec des motivations profondes. Un peu comme l’on s’accroche à une bouée de sauvetage ! La démarche est la suivante : Chacune correspondra avec deux autres personnes sur la base du sujet proposé : "Contre quoi vous défendez-vous »

Elles ne se connaissent pas. Elles sont très différentes par leur âge, par leur situation personnelle. Mais autour d’un tel thème comment pourront-elles se rejoindre ? C’est alors qu'au fil des échanges leurs horizons s’ouvrent, Et qu’émergent de nouvelles perspectives de vie, de projets empreints de sérénité et d’espoir !

Une histoire de résilience belle et douce. J’ai aimé découvrir progressivement la richesse de chacune de ces personnes. Comment elles se révèlent au travers de leur écriture. D’elles émergent de nouvelles personnalités. J’ai aimé particulièrement l’humanité dont chacune fait preuve.

Ecrire une lettre, attendre la réponse… Cinq cheminements, cinq démarches riches en découvertes. Dont hélas nous nous privons de plus en plus peut-être. Et l’interrogation surgit alors. Ne nous privons-nous pas trop souvent d’une telle démarche d’ouverture vers l'autre, de découverte de soi ?

publié le 6 mai 2022


COUP DE COEUR DU MOIS D'AVRIL

Coup de cœur de Paulette Schulé :

Tout le bleu du ciel, Mélissa da Costa
_Emile, 26 ans, homme heureux, se rend compte qu’il a des pertes de mémoire. Lorsqu’il apprend le diagnostic « Alzheimer précoce », avec le pronostic de dégénérescence incontrôlable pour deux ans, il refuse le traitement médical proposé et décide de partir. Emile achète un camping-car, cherche par une petite annonce une personne pouvant l’accompagner. Il veut que sa famille et ses amis gardent le souvenir d’un homme heureux.

Joanne, jeune femme menue, un peu cabossée par la vie, portant un grand chapeau noir, lui répond et s’engage à parcourir avec lui les chemins de France là où il a envie d’aller. Une magnifique aventure commence. Emile et Joanne s’apprivoisent, se respectent, s’écoutent, se découvrent avec pudeur et complicité.

Que de magnifiques, incroyables, authentiques, vraies, tendres rencontres, d’expériences partagées, de découvertes des richesses dans la nature… un bonheur qui laisse au maximum de côté les pertes, les manques, les doutes, les peurs, la souffrance, tout en assumant ensemble, ou/et avec les personnes du chemin, les réalités de la maladie qui progresse. Une amitié se tisse petit à petit, puis devient si forte que l’amour est bien là.

Ce livre nous fait réfléchir quant à notre liberté de garder les choix de notre vie jusqu’à la fin. Le « grand départ », lui, s’annonce inexorablement. Joanne est aux côtés d’Emile, lui promet de respecter ses choix. Sentant le dernier moment arrivé, elle contacte sa famille. Là aussi la rencontre est surprenante, sans jugement. L’accueil et le partage des récits de l’aventure s’écoutent comme un cadeau, Puis l’accompagnement pour l’arrivée de l’enfant à naître nous bouleverse.

Peut-être trop naïf ce livre, me direz-vous ? Pourtant il nous apprend comment vivre les richesses des rencontres et le partage authentique. A vous de le découvrir.

publié le 11 avril 2022


COUP DE COEUR DU MOIS DE MARS

Coup de cœur de Françoise Ruffieux :

S’adapter, Clara Dupont - Monod
_Un enfant naît dans une famille, 3ème de la fratrie. Il est très lourdement handicapé. Avec subtilité, pudeur et infiniment de sensibilité, l’auteure décrypte les sentiments et relations bouleversés dans cette famille par cette naissance : l’aîné qui devient fusionnel avec « l’enfant » mais restera blessé, la cadette rebelle, en colère et murée dans l’indifférence. Enfin, un dernier enfant naîtra, porteur de cette histoire familiale qu’il essaie de comprendre. Ses qualités de cœur et son intelligence vont petit à petit réparer cette famille. J’ai beaucoup aimé la qualité d’écriture, les finesses de la langue pour décrire la palette des émotions et des souffrances vécues par chacun. Un roman lumineux.

publié le 8  mars 2022


COUP DE COEUR DU MOIS DE FÉVRIER

Coup de cœur de Françoise Ruffieux :

Bleu de Delft, Simone van der Vlugt
_Au siècle de Rembrandt (17ème), une femme néerlandaise prénommée Catrijn, jeune veuve, quitte sa campagne pour rejoindre Amsterdam, puis Delft. Femme déterminée, ambitieuse, elle est également artiste et mettra au point le célèbre « bleu de Delft ». Toutefois, elle est rattrapée par son passé et les graves accusations portées contre elle. Roman palpitant, sans répit, dense, l’histoire nous entraîne dans un pays et un temps où cette femme exceptionnelle doit faire sa place dans un monde d’hommes, en dépit des violences et des préjugés. Passionnant, à recommander !

publié le 9 février 2022


COUP DE COEUR DU MOIS DE JANVIER

Coup de cœur de Josette Morel :

Ainsi parlait ma mère, Rachid Benzine
_Ce livre m’a extrêmement touchée. Il parle d’un homme, professeur de lettres à l’Université, qui passe du temps au chevet de sa mère illettrée. Il y a longtemps, ils sont arrivés du Maroc pour s’installer en France, et il explique comme il a eu honte de sa mère. Et comme il a eu honte d’avoir eu honte. Il lui lit « La peau de chagrin » de Balzac, car elle ne demande que ça. Il pense qu’elle ne l’a jamais compris… mais il découvre au fil du temps plein de choses qu’elle a faites pour aider les autres. Petit à petit, il réhabilite une personne, sa mère, qu’on pourrait mépriser, et qu’il a méprisé un temps. Ce roman m’a émue dans cet espace d’analyse, ce saut de classe sociale, entre soi et ses parents.

publié le 13 janvier 2022


COUP DE COEUR DU MOIS DE DÉCEMBRE

Coup de cœur d'Evelyne Lopériol :
Les huit montagnes, Paolo Cognetti
_Si vous aimez ou avez aimé la montagne, les randonnées, la beauté sauvage des paysages, la découverte de la nature à chaque saison, l’amitié  sincère, réelle, alors lisez ce livre. Chaque page du livre est un régal. On retient son souffle, on respire cette nature, on voudrait que cela ne s’arrête jamais et que l’histoire continu indéfiniment. Une très belle histoire familiale.  L’écriture, est belle,  le style soigné. A lire et relire au coin du feu en hiver.

publié le 10 décembre 2021


COUP DE COEUR DU MOIS DE NOVEMBRE

Coup de cœur de Françoise Ruffieux :
Tous les hommes n’habitent pas la terre de la même façon, Jean-Paul Dubois
_Une découverte du milieu carcéral, fort bien écrit. Le protagoniste principal – Paul - est un homme ordinaire dont le destin va un jour basculer : il se retrouve en prison, dans la même cellule qu’un criminel, un caïd au langage « fleuri » mais ô combien sensible et fragile. La trame du récit insère à chaque chapitre un retour sur le passé de Paul, ce qui donne une certaine « légèreté » aux pages descriptives de ce milieu qui ne l’est pas. Au fil de l’histoire, c’est un condensé d’humanité en souffrance, de deuils douloureux qui sont livrés au lecteur avec la question en filigrane : toute personne ne peut-elle pas devenir un jour un agresseur voire un criminel ? Un récit fort avec des descriptions époustouflantes de précision et des formules littéraires inédites. A recommander !

publié le 11 novembre 2021


COUP DE COEUR DU MOIS D'OCTOBRE

Coup de cœur d'Evelyne Lopériol :
Lozanna, Emmanuelle Ryser
_J’ai adoré ce livre, il se lit comme un roman et il a réveillé beaucoup de choses en moi. J’y ai reconnu des portraits de personnes immigrées que j’ai connues et rencontrées au fil de mes expériences professionnelles. J’ai été touchée de lire humiliations subies, marquée par les séparations imposées avec leurs enfants… Cela m’a rappelé mon travail au tribunal avec les enfants de ces immigrés, tombés dans la délinquance. Enfin, il m’a réveillé en moi mon propre parcours de migration. Venant de Bretagne, il m’est arrivé en avoir marre d’aller là-bas et de ne plus être considérée comme Bretonne… tout en vivant en Suisse sans m’y sentir y appartenir.

publié le 12 octobre 2021


COUP DE COEUR DU MOIS DE SEPTEMBRE

Coup de cœur de Georgette Rochat :
Marthe et Mathilde, Pascale Hugues
_Marthe et Mathilde sont les deux grands-mères de Pascale Hugues, correspondante du journal Le Point à Berlin. Elles sont nées la même année, en 1902 et se sont connues à l’âge de 6 ans à Colmar où elles ont passé l’essentiel de leur vie. Elles sont décédées à quelques semaines d’intervalle en 2001. L’une était française, l’autre allemande. Deux guerres auraient pu les séparer, mais leur amitié a survécu à toutes les difficultés. En racontant leur quotidien, leurs questions, leurs choix de vie, leur petite-fille nous fait entrer dans l’histoire mouvementée de l’Alsace. Ces deux femmes et leurs familles ont placé les relations humaines au-dessus des affrontements de leurs pays, tout en gardant chacune son identité et ses racines.

publié le 13 septembre 2021

 


COUP DE COEUR DU MOIS D'AOÛT

Coup de cœur de Paulette Schulé :
Minute Papillon, Aurélie Valognes
_Livre facile à lire qui raconte l’histoire d’une jeune mère célibataire, dévouée et travailleuse, dont le fils unique décide de quitter la maison à 18 ans et de couper les liens. De plus, cette femme perd son emploi et doit accepter de travailler comme dame de compagnie auprès d’une personne âgée, originale, ayant des tocs et qui essaie par tous les moyens de fuir l’emprise de sa fille adulte, qui est insupportable et voudrait tout régenter. Contre toute attente, un lien très fort se crée entre la jeune femme et la dame âgée. Ensemble elles découvrent des stratégies qui énervent la fille et les amusent beaucoup. De fil en aiguille, notre héroïne Rose reprend confiance, arrive à retrouver « un chemin » avec son fils et son amie. Ces deux jeunes adultes se construisent un bel avenir, sont responsables et deviennent parents. Une belle histoire de vie où plein de non-dits s’ouvrent petit à petit et permettent à ce jeune adulte de retrouver enfin son père ! 

publié le 9 août 2021


COUP DE COEUR DU MOIS DE JUILLET

Coup de cœur de Georgette Rochat :
American Dirt, Jeanine Cummins
_Un roman inspiré de la réalité, qui nous fait vivre la fuite de Lydia et de son fils de 8 ans, du Mexique vers les Etats-Unis. Menacée par les tueurs d’un cartel, suite à la parution d’un article dans la presse signé de son mari, Lydia va rejoindre avec son fils le flot de migrants, des hommes et des femmes prêt-e-s à tous les risques pour atteindre leur but. Ce récit bouleversant, souvent révoltant nous fait ressentir presque physiquement la peur qui habite ces personnes migrantes et qui les pousse à affronter tous les dangers et toutes les privations pour aller au bout de leur périple.

publié le 5 juillet 2021


COUP DE COEUR DU MOIS DE JUIN

Coup de cœur de Josette Morel :
L’Odysée d’Hakim, Fabien Toulmé
_Lorsque l’on côtoie des personnes migrantes, on est souvent obligé d’imaginer ce qu’ils ont traversé. Ils ne racontent pas ou alors on n’ose pas poser des questions. Grâce à une série de 3 bandes dessinées, Fabien Toulmé nous raconte par le menu l’odyssée d’Hakim, réfugié syrien : bouleversant !

publié le 14 juin 2021


COUP DE COEUR DU MOIS DE MAI

Coup de cœur de Paulette Schulé :
Des rues et des chansons, Madeleine Knecht-Zimmermann
_Ce livre raconte avec beaucoup de douceur, de joie de vivre, de questionnements et de découvertes d’une jeune femme de 18 ans qui arrive à Lausanne pour poursuivre ses études. Nous pouvons aisément marcher à ses côtés dans ces rues et ces quartiers de la ville que nous connaissons si bien et nous sentir revenir en arrière, aux temps où nous aussi avons apprécié l’indépendance, l’installation dans une maison pour jeunes ou dans un petit studio. L’amitié est très importante et l’ambition de réussir sa formation ou ses études sont au cœur de ces jeunes filles qui ont un but et veulent arriver. C’est un livre facile à lire, qui fait chaud aux souvenirs et nous rappellent que les années 60 ont été des années merveilleuses et enrichissantes.

Coup de cœur d’Evelyne Lopériol :
De pierre et d’os, Bérangère Cournut
_Le roman conte l’histoire d’une jeune fille qui, coupée de sa famille suite à une fracture de la banquise, cherche à survivre tant physiquement que psychologiquement sur un territoire hostile. Les rencontres qu’elle va faire, dont celle d’une femme âgée, seront déterminantes pour se reconstituer une famille et se révéler à son propre destin. Cette histoire, empreinte à la fois de douceur, d’écologie et de spiritualité, est un voyage dans la culture inuit, ses mythes et traditions, nous révélant la beauté de ses chants, l’importance de ses esprits, la chaleur de ses veillées au coin du feu et l’originalité de son rapport au monde. Née en 1980, l’autrice française Bérangère Cournut a été touchée par la beauté, la simplicité et la force évocatoire de sculptures inuit en os et en pierre représentant des animaux. Elle se documente à leur propos et de là naît « De pierre et d’os » qui a rencontré un succès aussi inattendu que fulgurant.

publié le 13 mai 2021


COUP DE COEUR DU MOIS D'AVRIL :

Coup de cœur de Paulette Schulé :
Le bonheur n’a pas de rides, Anne-Gaëlle Huon
_Ce livre, facile à lire, raconte l’histoire d’une femme que 85 ans, très indépendante, mais ayant quelques soucis de santé. La famille de son fils unique souhaite partir en vacances à l’étranger. La famille organise un séjour dans une auberge pour cette maman. Elle, elle voudrait aller dans un hôtel très confortable, avec une excellente cuisine. Elle crée des soucis à l’équipe de la maison choisie par le fils et n’a qu’un objectif : quitter cet endroit perdu en campagne. Rien n’est méchant, mais plusieurs situations cocasses, nous font sourire. Petit à petit cette maman s’intègre et accepte son environnement : de belles rencontres et des partages très sympathiques se créent. Cela nous donne à réfléchir « et moi, si un jour je devais accepter la proposition d’aller dans un lieu d’accueil afin que mes enfants et leurs familles puissent vivre de vraies vacances paisibles, comment vais-je accepter et me comporter ? ». Je vous laisse le découvrir, la maman s’appelle Paulette…

publié le 9 avril 2021


COUP DE COEUR DU MOIS DE MARS :

Coup de coeur de Georgette Rochat :
La vie joue avec moi, David Grossman
_Un cheminement à rebours, de la petite-fille, sa mère et sa grand-mère, qui permet à chacune de comprendre peu à peu le secret qui a entravé leur vie et leurs relations. Le jour du nonantième anniversaire de Véra, célébré avec faste au kibboutz, sa petite-fille accepte de tourner un film sur sa grand-mère, sur l’insistance de sa mère Nina qui brûle de connaître la vérité. S’ensuit un long périple vers la Croatie natale de Véra et ses lieux de souffrance. Le récit s’achève sur le pardon, dans un élan d’amour et de compassion.

publié le 14 mars 2021


COUPS DE COEUR DU MOIS DE FÉVRIER :

Coup de coeur d'Evelyne Lopériol :
Le cadeau du froid, Velma Wallis
_L’autrice, née en 1960 à Fort Yukon (Alaska) dans une tribu athabaskane d’environ 650 personnes, a grandit dans une fratrie de treize et été élevée de manière traditionnelle, dans le respect des aînés de la tribu. A l’âge de 33 ans, elle publie ce livre grâce au soutien de ses souscripteurs. Contre toute attente, il devient aussitôt un best-seller international ! L’histoire des deux femmes relatée dans ce livre lui a été contée durant toute son enfance. Elle prend un sens tout particulier dans la période que nous traversons, invitant à réaliser combien nos grands-mères sont importantes dans nos vies. Bouleversant !

Coup de coeur de Françoise Ruffieux :
Magnus, Sylvie Germain
_Magnus, un ours en peluche pas comme les autres puisqu’il devient le prénom du protagoniste principal à la quête de sa propre identité. Qui est-il ce garçon dans les ruines de l’Allemagne en guerre, puis dans ses errances à travers tant de voyages ? Comme les morceaux d’un puzzle, et avec une rare qualité d’écriture, l’auteure nous amène à comprendre la complexité et la souffrance de cette quête de soi-même. Epoustouflant !

publié le 11 février 2021


COUPS DE COEUR DU MOIS DE JANVIER:

Coup de coeur d'Evelyne Lopériol :
Neige, Maxence Fermine
_Très joli conte japonais à lire en hiver, qui raconte l’histoire de Yuko Akita, jeune compositeur de haïkus, fasciné par la neige, qui réalise un périple à travers les montagnes de son pays dans le but de rencontrer son maître qui l’aidera à améliorer son talent. Un roman initiatique qui l’amène à faire des découvertes sur le monde et sur l’amour…

Coup de coeur de Paulette Schulé :
Dans le murmure des feuilles qui dansent, Agnès Ledig
_Ce livre nous invite à partager de belles rencontres, des échanges incroyables, entre des personnes, de milieux très différents, vivant des moments difficiles, même douloureux. Ces personnes arrivent à se "reconstruire" avec sensibilité et amour. L'accompagnement du petit Simon m'a particulièrement touchée. Le réconfort apporté par l'écriture, par la nature, par un nouveau projet et par la fidélité nous offrent un cadeau chaleureux et bienfaisant.

publié le 4 janvier 2021


COUPS DE COEUR DU MOIS DE DÉCEMBRE :

Coup de coeur d'Evelyne Lopériol :
Le Berger de l’Avant, Gunnar Gunnarsson
 _C’est l’histoire d’un chien, d’un bélier et d’un vieillard qui partent en plein hiver récupérer des moutons égarés. Un récit rempli de l’amitié entre ce trio qui se nourrissent de peu de chose, qui veillent les un sur les autres. Un livre qui fait du bien en cette période de fin d'année.

Coup de coeur de Catherine Guex :
Les enquêtes de Mma Ramotswe, Alexander Mc Call Smith
_Encore un livre de cet auteur écossais très prolifique qui écrit des romans par séries toutes pleines de charme, d'humour et d'humanité. Avec Mma Makutsi sa secrétaire et collaboratrice, elle enquête sur les petits et grands mystères du Botswana....

publié le 17.12.2020


COUPS DE COEUR DU MOIS DE NOVEMBRE :

Coup de coeur de Georgette Rochat :
Les Victorieuses, Laetitia Colombani
_Le Palais de la femme à Paris, la détermination de Blanche Peyron, salutiste dans les années 20, le combat d’aujourd’hui contre la précarité de femmes seules, un hommage au bénévolat sont autant d’ingrédients de ce roman.

Coup de coeur de Paulette Schulé :
Bakhita, Véronique Olmi
_Roman bouleversant d'une enfant de sept ans, enlevée dans son village et devient religieuse en Italie.

publié le 13.11.2020


COUPS DE COEUR DU MOIS D'OCTOBRE :

Coup de coeur de Françoise Ruffieux :
Abigaël, Magda Szabó
_Hongrie, 1943 : une jeune fille de 13 ans est placée par son père et sans aucune explication dans une institution protestante très stricte. Loin de Budapest. Au fil des pages, le lecteur découvre petit à petit les raisons de cet étrange placement, les vicissitudes de cette jeune fille dans ce milieu hostile et dénué de toute manifestation de sentiments et le personnage insolite d’Abigaël, mystérieusement déguisé sous la forme d’une statue.

Coup de coeur de Paulette Schulé :
Le Fond et tréfonds d'une classe, Pascal Trépey
_Un enseignant de classe de développement raconte son vécu.

publié le 13.10.2020


COUPS DE COEUR DU MOIS DE SEPTEMBRE :

Coup de coeur de Catherine Guex :
44 Scotland Street, Alexander Mc Call Smith
_J'apprécie cet auteur écossais très prolifique qui écrit des romans par séries toutes pleines de charme, d'humour et d'humanité. Dans "44 Scotland Street", il y décrit la vie d'un immeuble d'Edimbourg dont on suit les habitants de livre en livre.

Coup de coeur de Georgette Rochat :
La sonate oubliée, Christiana Moreau
_Une jeune violoncelliste belge découvre dans une brocante la partition d’une sonate et le journal intime d’une orpheline recueillie à l’Ospedale della Pietà à Venise où Antonio Vivaldi enseignait la musique. Lauréate d’un concours grâce à cette sonate, elle rend hommage à ces musiciennes virtuoses enfermées et anonymes.

publié le 07.09.2020


COUPS DE COEUR DU MOIS D'AOÛT :

Coup de coeur de Catherine Guex :
L'île des chasseurs d'oiseaux, L'Homme de Lewis, Le Braconnier du Lac Perdu, Peter May
_Pour les amatrices de romans policiers et/ou des îles du Nord de l'Ecosse, cette magnifique trilogie à lire absolument !

Coup de coeur de Georgette Rochat :
Une femme en contre-jour, Gaëlle Josse
_Raconter la vie de Vivian Maier, c’est raconter la vie d’une invisible, d’une nurse effacée, qui fut pourtant une photographe de génie méconnue de son vivant, dont l’œuvre a été découverte par hasard dans des cartons oubliés au fond d’un garde-meubles de Chicago.

Coup de coeur de Paulette Schulé :
Dans le murmure des feuilles qui dansent, Agnès Ledig
_Le destin chamboulé, mais oh combien enrichissant d'Anaëlle, suite à un accident.

publié le 3 août 2020


COUPS DE COEUR DU MOIS DE JUILLET:

Coup de coeur de Catherine Guex :
Entre ciel et terre, Jon Kalman Stefánsson
_L'histoire superbe de deux marins islandais passionnés de poésie.

Coup de coeur de Paulette Schulé :
Les oubliés du dimanche, Valérie Perrin
_Justine, 21 ans, décide d'aller à la rencontre de quelques personnes en maison de retraite.

Coup de coeur de Georgette Rochat :
Les rêveurs, Isabelle Carré
_Une famille dans les années 70 où chacun cherche son chemin de liberté. Entre force et fragilité, un chemin périlleux pour une adolescente que le théâtre va révéler à elle-même.

publié le 8 juillet 2020


COUPS DE COEUR DU MOIS DE JUIN :

Coup de coeur de Catherine Guex :
Là-bas, août est un mois d'automne, Bruno Pellegrino
_Ce jeune auteur imagine les dernières années de la vie de Gustave Roud et de sa sœur Madeleine dans leur ferme de Carrouge.

Coup de coeur de Paulette Schulé :
Changer l'eau des fleurs, Valérie Perrin
_Les rencontres émouvantes de Violette Toussaint, garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne.

Coup de coeur de Georgette Rochat :
Le jour d’avant, Sorj Chalandon
_Plongée dans la dure vie d’une région minière du Nord de la France. Que faire lorsque la réalité est impossible à regarder en face ? Jusqu’où peut-on s’arranger avec la vérité ? Questions qui se posent à un jeune garçon après la mort de son frère.

publié le 15 juin 2020

Association vaudoise des Unions Chrétiennes Féminines
Rue Pré-du-Marché 15 | 1004 Lausanne
Tél. 021 312 78 72 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | www.ucfvaud.ch

design cinq-neuf | dev flashmax